Fièvre du Qigong

La fièvre du qigong
David A. PALMER
Editions de l'EHESS - 2005


Sans doute un peu difficile d'accès, cet ouvrage n'en demeure pas moins passionnant, fort d'une approche universitaire objective et quasi exhaustive sur un sujet bien délicat à traiter : le qigong. En effet, la matière est riche et bien malin celui qui peut en sonder avec perspicacité les tréfonds... David PALMER est pourtant de ceux là, en se frottant à ce pan de la culture chinoise, il révèle au lecteur les différents angles inattendus sous lesquels on peut appréhender cette pratique prophylactique,  souvent associée aux arts martiaux et florissant un peu partout, souvent avec des relents new age.


Au fil des pages on retrouve ainsi divers points plus ou moins connus touchant à la médecine traditionnelle chinoise dont le qiqong, cet art du souffle, est l'héritier et l'apport de ce dernier à la santé de ses adeptes. Mais au-delà de cette simple perspective, le livre nous éclaire surtout sur les enjeux sociaux, économiques et politiques qui gravitent autour du qigong.


Dès les premières pages le lecteur découvre que jusqu'à la moitié du XXe siècle, le travail du souffle était essentiellement l'apanage de lettrés, de religieux et de médecins même si toutefois il n'était pas rare que les couches populaires puissent s'initier à cette méthode. Mais c'est le 3 mars 1949 que naquit officiellement le qigong moderne, les techniques du souffle étant jusqu'alors éclatées sous diverses appellations entre différentes lignées et traditions. Il s'agit là d'un acte éminemment politique dans la Chine de MAO, soucieuse de chasser des esprits l'ordre ancien et les vieilles croyances. L'heure était au réalisme socialiste, l'objectif étant de former le corps et le mental des travailleurs...


Bref, le livre se déroule ainsi sur 50 ans d'histoire chinoise (1949 à 1999), de cette naissance officielle sur les cendres de la tradition jusqu'aux grandes manifestations du Falungong, en passant par tous les avatars, les dérives mais aussi les mystères du qigong. Une somme universitaire qui aide à mieux comprendre les enjeux politiques de cette pratique corporelle et l'idéologie qu'un régime a voulu y imprimer...