Hangeul horizontal
 
 

Me Lee Kang Jong

Dynamique et éclectique, abordant tous les aspects du combat, le Hapkido est un art martial coréen, codifié dans les années 1950 par Maître CHOI Yong Sul. Parfois spectaculaire, c'est à la fois une gymnastique de santé ainsi qu'un redoutable moyen d'autodéfense qui sait se faire simple et direct. Réputé pour son efficacité, le Hapkido est utilisé par les forces de l'ordre en Corée et dans d'autres pays à travers le monde.
 
En tant qu'art martial le Hapkido ne s'intéresse pas uniquement à l'aspect pratique de la défense personnelle mais entend être plus largement une méthode permettant de forger des gens plus sereins parce que disposant d'uncorps et d'un mental affûtés, avec le souci de l'observation de valeurs telles que le respect, l'honnêteté, la persévérance...
 
 
 
Sa signification est la suivante :
 
Hap : union, harmonie
Ki : énergie
Do : voie
 
Hapkido pourrait ainsi se traduire par la « Voie des énergies unifiées ».
 
Pour information, il ne faut pas le confondre avec son cousin japonais qu'est l'Aïkido car il est vrai qu'en caractères chinois, Aïkido et Hapkido s'écrivent de la même manière et que le sens des deux termes est identique. Malgré quelques points communs techniques et historiques, ce sont malgré tout deux arts martiaux bien distincts.
 
Le Hapkido est une discipline reposant sur la souplesse, la vitesse, le contrôle de l'équilibre et de l'énergie. L'enseignement comporte un ensemble varié de techniques : percussions pieds et poings, clés, projections, étranglements, immobilisations et chutes. Le Hapkido aborde aussi les armes comme le bâton court, le sabre, l'éventail, la canne et la corde...
 
Des exercices respiratoires sont pratiqués, ils permettent notamment à l'adepte d'améliorer sa condition physique, de mieux gérer les tensions nerveuses. La compétition sportive n'est pas mise en avant même si quelques tournois techniques sont organisés en France comme à l'étranger. Certains styles de Hapkido travaillent des enchaînements de formes, les hyung, avec ou sans armes, à l'instar des poomse au Taekwondo ou des kata au Karaté.
 
Le Hapkido est éclaté en une multitude d'écoles, appelées kwan, qui à partir d'une base commune peuvent avoir des approches très diverses. Certaines se focalisent sur les percussions, d'autres à l'inverse s'orientent essentiellement sur les clés et projections. De même, certaines écoles privilégient les mouvements circulaires et souples alors que d'autres prônent des techniques plus directes et dures. En réalité, la plupart des écoles pratiquent un Hapkido qui combine à des degrés divers ces différents aspects, même s'il faut reconnaître qu'au final, il existe de vraies disparités.