mudo-ki.jpg
17/012014

Ki & danjeon

Souvent évoqué mais difficile à définir et à cerner, le ki  (기, 氣) est un terme aux significations nombreuses et subtiles que l'on peut traduire par énergie fondamentale, élan vital ou encore souffle... Il s'agit de l'énergie interne, à la fois physique et mentale, qui anime les êtres vivants et plus largement irradie de toutes choses. Cette énergie impalpable circulerait à travers des canaux invisibles, les méridiens, auxquels la médecine traditionnelle chinoise attache une importance toute particulière.

mudo-ki2.jpg
02/112013

Kihap ! Le cri qui frappe

"Union des énergies", telle est la signification du terme coréen kihap, généralement désigné comme étant le cri qui accompagne les mouvements lors du combat ou d'un exercice technique. Ce cri permet la focalisation de l'énergie à un instant donné, et à ce titre est l'expression d'une forme de concentration, la libération d'une tension de l'esprit et du corps sur un objet donné pour libérer une puissance importante. 

mudo-do.jpg
08/082013

Le do ? "My way" !

Pierre angulaire de la philosophie des arts martiaux, le do  - la voie, le chemin - est un concept mettant en exergue le cheminement physique, intellectuel et moral, voire spirituel, d'un adepte d'arts martiaux au travers d'une pratique assidue. Ce chemin, cette voie, est un itinéraire au long cours sur la quête de la perfection et de l'harmonie.Le terme do est la prononciation japonaise (et également coréenne 도) du caractère chinois dao, il s'écrit de la même manière dans les deux langues, 道.

mudo-dojang.jpg
03/072013

Dojang & kwan

Salle feutrée au sol recouvert de lattes de parquet ou de tatamis, gymnase vaste, crasseux et bruyant, arrière cour d'une arrière boutique ou large place publique, coin de forêt ou plage isolée, tous ces lieux sont autant de dojang. Le dojang (도장, 道場), ce "lieu de la voie", salle d'entraînement où sont enseignés les arts martiaux coréens, est polymorphe. En effet, tout endroit où est transmis un enseignement martial peut devenir un dojang le temps d'une séance. 

mudo-position.jpg
17/032013

Le salut : la marque du respect

Kyonglié en Corée, rei au Japon, jingli en Chine, le salut est au coeur de la pratique des arts martiaux. Selon l'étymologie, saluer, c'est "honorer une personne d'une marque extérieure de respect". Cette définition prend tout son sens dans les arts martiaux où le salut - caractérisé notamment par l'inclinaison du buste - est évidemment une expression de respect envers le partenaire, le professeur, le groupe et implique une nécessaire réciprocité. 

mudo-ceinture.jpg
17/032013

Dobok : le vêtement de la voie

Nous entamons ici une nouvelle catégorie au sein des "Chroniques" : "Les mots des arts martiaux". Au travers de cette rubrique, nous vous invitons à partir à la découverte du vocabulaire des arts martiaux et des sports de combat ! En décortiquant les termes coréens, japonais, chinois mais également français ou anglais (et bien d'autres vous l'aurez compris), nous allons essayer de comprendre quelques uns des mots les plus emblématiques et les plus importants des arts martiaux.