souplesse-couverture.jpg
19/012017

Un esprit souple dans un corps souple

Le père fondateur du Judo, Jigoro Kano, ne s'y était pas trompé, en nommant sa dicipline « voie de la souplesse » (s'inspirant de l'antique « art de la souplesse » qu'est le jujutsu), il soulignait de la sorte l'importance cruciale que la souplesse revêt au sein de la pratique martiale. La souplesse s'entend évidemment comme étant une qualité physique majeure, laquelle autorise aisance, agilité et harmonie dans le mouvement. En prolongement, on pourrait dire qu'elle également une attitude, un comportement. Enfin, elle est aussi une disposition de l'esprit qui confère une grande capacité d'adaptation, une forme d'intelligence des situations.