couteau-2.jpg
30/012016

La maîtrise de soi

En Hapkido, comme dans tous les arts martiaux, la maîtrise de soi est une qualité primordiale. Elle  est évidemment indispensable lors de moments relativement exceptionnels (au sens où ils ne se produisent pas régulièrement pour un individu lambda), générateurs de fortes tensions, de crise, de frayeur. On pense ici aux agressions, accidents, guerres… 

14/012015

Le coup de pied est-il vertueux ?

Popularisés dans les films d’action et notamment ceux dit d’arts martiaux (généralement qualifiés  grossièrement de films de « kungfu ») ou à travers la retransmission de compétitions sportives type K1 ou UFC, s’illustrant aussi au cours de spectaculaires démonstrations, les coups de pied sont devenus au fil du temps un incontournable vade-mecum de la castagne télévisuelle et de la bagarre esthétisée. 

france-judo2-150.jpg
03/052014

Le Judo ou la "voie de la souplesse"

Qui ne s'est pas essayé au moins une fois au judo et, surtout, qui n'en a jamais entendu parler ? Presque personne, pourrait-on affirmer. Du dessin animé Judo Boy en passant par les retransmissions des plus grands championnats, des initiations faites dans les écoles sans oublier quelques scènes de bagarre dans de vieux nanars, le judo est (presque) partout. Pourtant, comme tant d'autres arts martiaux, le judo demeure finalement assez méconnu du grand public. Le moment est donc venu d'en apprendre un peu plus...

tai_ji1.jpg
03/052014

Une expérience du Taijiquan en Chine

Depuis un peu moins de 10 ans, j'ai eu l'occasion de me rendre en Chine à quelques reprises, plus particulièrement du côté de Chongqing, énorme municipalité autonome de 32 millions d'habitants. Jouxtant la province du Sichuan à laquelle elle était rattachée jusque dans les années 1990, Chongqing comprend la ville du même nom ainsi qu'un ensemble d'autres communes, le tout s'étendant sur une superficie d'environ 82000 km2. Les spécialités de la région ? Humidité, chaleur, brouillard et cuisine très piquante.

mudo-self.jpg
04/012014

La self-défense conjuguée au féminin

Des temps les plus reculés que l'on imagine sanguinaires et sans lois, à l'époque contemporaine où l'on déplore incivilités et violences en tous genres, la nécessité de se défendre et de défendre ses proches reste, peu ou prou, présente dans les esprits. Sans doute cela renvoie-t-il à nos instincts les plus primitifs, au rang desquels la préservation – de soi, du clan, de ses biens...- figure évidemment en bonne place.

01/012012

De la régularité et autres considérations

Combien sont-ils à avoir déclamé un jour à leur professeur favori "j'adore les arts martiaux, je veux tout apprendre", "c'est ma passion, je vais m'investir à fond" et 1000 autres longues tirades ponctuées de diverses questions sur la meilleure façon d'asséner un bourre pif ou une chiquenaude testiculaire ou bien encore à avoir vanté les grandeurs fastueuses de l'esprit martial...

10/072011

Qu'est-ce qui constitue l'identité d'une discipline ?

"Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quel état j'erre ?" Le doute métaphysique habite quiconque se penche à un moment ou à un autre sur le sens de son existence, par définition marquée par la finitude. Et se connaître soi même est une inépuisable source de réflexion. Heureux les simples d'esprit... A une échelle plus modeste, ce sont aussi toutes questions que se pose un mudo in (art martialiste)...

05/052011

Quantité ou qualité

Vous l'aurez compris, tout pratiquant d'arts martiaux qui se respecte, et particulièrement le hapkidoin qui est fier et pas con, a à coeur de soulever des interrogations lourdes de sens, cruciales pour le genre humain et qui ne sont rien moins que la cristallisation du doute existentiel au sujet d'un matérialisme pas dialectique du tout. Bref, il y aurait une barrière qui inviterait à une inévitable dichotomie entre d'un côté la qualité des techniques et de l'autre leur quantité. Par qualité on entendrait la précision, l'esthétique et on ne sait fichtre quoi d'autre encore...

19/122010

A quoi servent les kwan de Hapkido ?

Une question existentielle s'il en est que la place des kwan dans le monde merveilleux du Hapkido. Mais, pour les non initiés, ignorants dans la langue de Kim Jong Il, Samsung ou Super Junior, précisons avant tout que ce terme coréen se prononce /couanne/, et qu'il ne se confond donc pas avec le Qwankido (voie de l'énergie vitale), art martial vietnamien  crée en France au début des années 1980 par Me PHAM Xuan Tong.