30/042020

Les 5 qualités fondamentales de la condition physique du combattant

Cinq qualités fondamentales de la condition physique (telles que définies par Jürgen Weineck) sont à travailler et à développer, tout particulièrement chez les pratiquant.e.s d'arts martiaux, de sports de combat et de méthodes de self-défense.
Elles forment une sorte de quintet infernal qui constituent les qualités physiques (également désignées sous le terme de capacités motrices) indispensables : endurance, force, souplesse, vitesse et coordination.
 


L'endurance s'entend comme étant la capacité à supporter un effort de faible intensité pendant une durée longue. Il s'agit particulièrement ici de développer les qualités cardio-respiratoires. En lien avec l'endurance, la résistance consiste à soutenir un effort intense sur une période de temps courte.
  • application combat : il s'agira ainsi de supporter un effort prolongé en combat (round, multiples attaquants, assauts répétés...) mais aussi de pouvoir déclencher avec intensité des actions rapides (frappes, projections...).

La force musculaire vise à résister à une charge extérieure ou à la déplacer par le recours à des tensions et efforts musculaires.
  • application combat : l'objectif est d'être en capacité d'opposer sa force à celle d'un adversaire pour résister à une projection, une saisie, un étranglement ou encore d'appliquer cette force contre l'adversaire (frappes, projections) .

La souplesse est définie comme étant l'aptitude à réaliser des mouvements avec une amplitude articulaire plus ou moins élevée.
  • application combat : permettre de réaliser des actions, notamment de percussion, vers des cibles hautes ou éloignées sans contrainte majeure dans l'exercice de la technique. La souplesse permet la fluidité des mouvements et leurs enchaînements.

La vitesse consiste à réaliser des actions motrices dans le temps le plus court possible.
  • application combat : le principe est de pouvoir se déplacer rapidement pour esquiver une attaque et/ou se rapprocher de son adversaire mais également pour réaliser des actions (frappes, saisies, projections...) dans le temps le plus bref.

La coordination est une qualité qui permet la coopération de plusieurs groupes musculaires simultanément avec une bonne maîtrise gestuelle.
  • application combat : les registres sont très variés, allant de la capacité à enchaîner le travail pieds-poings, à assurer la jonction debout-sol, les déplacements et percussions mais également - voire surtout - à assurer une plus grande efficacité des mouvements grâce à une suppression des mouvements parasites et à un meilleur rendement des techniques.

Force, endurance, souplesse, vitesse et coordination se déclinent en force maximale et force vitesse, souplesse statique ou dynamique, vitesse de réaction et vitesse gestuelle, endurance musculaire locale ou générale... Et là, c'est pour faire court et simple !

Toutes ces qualités interagissent et sont liées entre elles, de sorte qu'il faut les travailler de manière harmonisée et quilibrée dans leur ensemble, en mettant l'accent sur les points faibles et en renforçant les qualités déjà existantes. Faut-il rappeler qu'un.e adepte des arts martiaux, sports de combat et méthodes de self-defense se doit d'être le plus complet possible, techniquement certes, mais également physiquement ?

Au global, pour le pratiquant.e, le travail de ces différentes qualités vise à entretenir et renforcer les aptitudes au combat, tant d'un point de vue sportif pour l'entrainement et la compétition que pour faire face et réagir en cas d'agression.
Bien évidemment on ne manquera pas de souligner les vertus pour la santé, les bienfaits psychologiques et l'aisance physique pour les tâches du quotidien. Enfin, dans le cadre de la pratique elle-même, ces capacités physiques renforcées préviennent blessures et traumatismes.

Les progrès sur ces différents ateliers seront la résultante de la régularité, de la variété et l'intensité des exercices réalisés.

Les qualité physiques représentent le volet tai du tryptique japonais shin / gi / tai, à savoir esprit / technique / corps.